Partagez | 
 

 let's take a walk on the wild side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
messages : 86
crédits : APPLESTORM
habitation : 1017, CORNFLOWER STREET
statut : SINGLE
occupation : THERE IS NOTHING I CAN DO
état d'esprit : BORED & LONELY
citation : GIRL I'M GONNA SHOW YOU HOW TO DO IT AND WE START REAL SLOW

THE NOTEBOOK
âge: vingt huit ans
NOTEBOOK:

MessageSujet: let's take a walk on the wild side   Mer 11 Juil - 13:02

let's take a walk on the wild side.

Le regard désespérément vide, l’ancien soldat toisait une salle joliment décorée et animée. Nous étions en plein mois de juillet et la chaleur estivale comblait le bar de citoyens assoiffés et enjoués. Emoustillés par la présence des caméras, un groupe de jeunes se donnait en spectacle sur le perron de l’établissement. Au centre de toutes les attentions, ils provoquaient l’hilarité générale. Toutefois, Garrison ne semblait pas partager cette bonne humeur ambiante. Révolté par le choix du maire dans son désir orgueilleux de strass, de paillettes et de célébrité il tentait d’éviter au mieux l’intérêt des téléspectateurs. Des voyeurs, des voyeurs lamentables … Il n’y avait pas d’autre définition. Comment pouvait-on se prendre au jeu ? Comment les téléspectateurs pouvaient-ils se prendre d’affection pour un simple citoyen d’Eagle spleen ? C’était pitoyable. D’une humeur grise et maussade, le jeune homme se renferma dans une position de repli. Le visage dissimulé derrière les pages d’un journal local, Rafael se coupait ainsi du monde. Il n’y avait que lui, lui et son verre d’alcool. L’armée lui manquait et aujourd’hui, largué dans une véritable descente aux enfers, il n’avait aucune échappatoire. Eagle Spleen demeurerait sa prison dorée, pour son plus grand désespoir. Il avait foulé les terres irakiennes, gravit les collines du Moyen-Orient, parcouru les quatre coins du globe, sauvé des âmes rongées par une guerre incessante et aujourd’hui, voilà qu’il se retrouvait protagoniste d’une vulgaire série télévisée. La vie était une chienne, les Etats-Unis, une désillusion. Sa main glissa vers son verre et lentement, il le porta à ses lèvres. L’alcool était une bien douce consolation. Alors qu’il se délectait d’une gorgée de whisky, une silhouette gracile vint faire son apparition dans le bar. La plupart des hommes virent stopper leurs conversations, toisant ainsi avec avidité les courbes de cette jeune femme sous les regards sévères et envieux du sexe opposé, en plus petit nombre. Sa chevelure rayonnante dissimulait son visage mais cette voix fluette et engagée n’était pas inconnue à l’ensemble de la population d’Eagle Spleen. Comme à son habitude, Colleen Rhodes venait de faire une entrée fracassante. La douce s’approcha du comptoir, les bras chargés de tracts. Ce fût avec surprise que Rafael constata qu’elle partageait son opinion. Visiblement contre la présence des caméras dans sa chère ville, Colleen bataillait pour une certaine indépendance et liberté d’expression. L’ange blond s’approcha de chaque table afin d’y déposer un papier coloré et contre toute attente, elle se dirigea dangereusement, le sourire aux lèvres, vers le capitaine, bougon.

_________________
hey girl, is he everything you wanted in a man? you know I gave you the world, you had me in the palm of your hand
so why your love went away ? i just can't seem to understand. thought it was me and you babe, me and you until the end. but I guess I was wrong.
jt.tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

let's take a walk on the wild side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Choix cannes
» Wild Side Bikers Group le 13 et 14 Juin a Argeliers (dept 11)
» les Wild Rockers on the road sur 2 roues ce coup ci..
» Man vs wild
» Freddy Cat Walk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Eagle Spleen :: Jackie Boulevard :: Silver Saloon-